A genoux les gars

Antoine Desrosières

FRANCAIS, 2018-1H38. INT -12 ANS

Avec Souad Arsane, Inas Chanti, Sidi Mejai...

Résumé

En l’absence de sa soeur Rim, que faisait Yasmina dans un parking avec Salim et Majid, leurs petits copains ? Si Rim ne sait rien, c’est parce que Yasmina fait tout pour qu’elle ne l’apprenne pas. Quoi donc ? L’inavouable… le pire… la honte XXL, le tout immortalisé par Salim dans une vidéo potentiellement très volatile.

« Haramiste, court métrage très drôle et d’une insolente liberté, était déjà une longue et revigorante discussion sur le sexe entre deux soeurs que l’on retrouve ici incarnées par les mêmes comédiennes. Si, la question du sexe est omniprésente, à travers une assez fumeuse affaire de chantage à la sex-tape, on peut tout aussi bien faire abstraction de cette intrigue prétexte pour admirer l’énergie et l’inventivité du réalisateur et de ses deux actrices et coscénaristes, quand il s’agit de parler sexe au cinéma. En la matière, le spectateur est servi. Les scènes dialoguées, d’une grande liberté, parfois scabreuses, souvent drôles, font d’A genoux les gars une comédie du langage piquante, très actuelle et finalement plutôt pertinente. Devant la caméra, la fraîcheur des comédiens emporte souvent l’adhésion, mais l’incontestable vedette du film reste Souad Arsane. D’un abatage impressionnant, la jeune comédienne déploie avec vigueur une énergie et un talent qui emportent l’adhésion. » (Bande à part)

Sélection Officielle Un Certain Regard Festival de Cannes 2018
Ce film est soutenu par le GNCR (Groupement National des Cinémas de Recherche)

Bande-annonce




LIEN UTILE

TELECHARGEMENT

BOUTIQUE

VIDEOCLUB