DU 2 AU 29 OCTOBRE

Alice et le maire

Nicolas Pariser

FRANÇAIS, 2019-1H43.

Avec Fabrice Luchini, Anaïs Demoustier, Nora Hamzawi...

Séances

  • mer 9
  • 11h45
  • 18h
    VFST
  • 20h
  • jeu 10
  • 14h15
  • 17h30
  • 21h
  • ven 11
  • 13h40
  • 15h45
  • 19h50
  • sam 12
  • 14h
  • 17h15
  • 19h15
  • dim 13
  • 13h45
  • 18h
  • 20h
  • lun 14
  • 17h
  • 18h45
  • mar 15
  • 13h45
    VFST
  • 17h
  • 21h


  • mer 16
  • 11h45
  • 20h45
  • jeu 17
  • 16h30
  • 21h
  • ven 18
  • 14h30
  • 19h
    VFST
  • sam 19
  • 15h45
  • 17h45
  • dim 20
  • 16h50
  • 18h50
  • lun 21
  • 11h40
  • 20h
  • mar 22
  • 16h50
  • 21h15


  • mer 23
  • 19h15
  • jeu 24
  • 11h45
  • 16h40
  • ven 25
  • 17h
  • 21h20
  • sam 26
  • 19h30
  • dim 27
  • 16h40
  • lun 28
  • 17h
    VFST
  • 19h
  • mar 29
  • 13h50
  • 17h


Résumé

Le maire de Lyon, Paul Théraneau, va mal. Il n’a plus une seule idée. Après trente ans de vie politique, il se sent complétement vide. Pour remédier à ce problème, on décide de lui adjoindre une jeune et brillante philosophe, Alice Heimann. Un dialogue se noue, qui rapproche Alice et le maire et ébranle leurs certitudes.

Nicolas Pariser orchestre d’une main de maître une rencontre au sommet entre Fabrice Luchini, en élu désabusé, et Anaïs Demoustier, en jeune intellectuelle. Il cite L’Arbre, le Maire et la Médiathèque, de Rohmer, et livre une réflexion didactique et lucide sur l’exercice du pouvoir. Un film brillamment écrit et mis en scène, sur le désarroi politique et l’essence de l’engagement.

« La transparence de la mise en scène, la justesse des dialogues, la tenue des acteurs conspirent ici à un film lucide et subtil, qui fait toute sa part à la cruelle complexité des choses. Une œuvre précieuse, en un mot. » (Le Monde)

Label Europa Cinémas Quinzaine des Réalisateurs – Festival de Cannes 2019
Ce film est soutenu par l’Association Française des Cinémas Art & Essai (AFCAE)

Bande-annonce




RESERVATION




LIEN UTILE

TELECHARGEMENT

BOUTIQUE

VIDEOCLUB