Ce sentiment de l’été

Mikhaël Hers

Français, Allemand (VOSTF), 2015-1h46.

Avec Anders Danielsen Lie, Judith Chemla, Marie Rivière...

Résumé

Au milieu de l’été, Sasha, 30 ans, décède soudainement. Alors qu’ils se connaissent peu, son compagnon Lawrence et sa soeur Zoé se rapprochent. Ils partagent comme ils peuvent la peine et le poids de l’absence, entre Berlin, Paris et New York. Trois étés, trois villes, le temps de leur retour à la lumière, portés par le souvenir de celle qu’ils ont aimée.

Après le superbe Memory Lane, Mikhaël Hers revisite ici le thème de la quête du disparu déjà présente dans son opus précédent. Il excelle encore dans ces portraits de groupe aux sentiments contradictoires et aux fissures délicates. Le film aborde le sujet du deuil avec une délicatesse saisissante et se déploie dans une tonalité rayonnante. C’est un film sensoriel et impressionniste où règne la tendresse et qui nous mène de l’ombre à la lumière, résolument lumineux. Mikhaël Hers y donne des rôles très forts et différents aux excellents Anders Danielsen Lie (Oslo, 31 août), Judith Chemla (Camille Redouble) et Dounia Sichov (Memory Lane). Ce film sensible, émouvant et pudique a obtenu le grand prix du jury au festival international du film indépendant de Bordeaux.

Bande-annonce



LIEN UTILE

TELECHARGEMENT

BOUTIQUE

VIDEOCLUB