DU 1ER AU 27 OCTOBRE

Deux faces cachées de la Grèce

PHOTOGRAPHIES DE JEAN-PASCAL BIVILLE

C’est à deux expos en une que je compte convier le spectateur. En effet, les photos présentées sont tirées de deux expositions différentes.

La première, en couleurs, a pour thème la crise Grecque : deux séjours à Athènes et dans le Péloponnèse en 2013, au plus fort de la crise, m’ont incité à rapporter des photos de ce que j’avais vu et ressenti. Les photos présentées ici sont en quelque sorte mon témoignage, avec mon regard de photographe et en évitant le sensationnel, sur cette crise qui n’en finit pas.

La seconde, en noir et blanc, a pour sujet l’île de Spinalonga, la célèbre « Île des lépreux » de Crète qui a servi de lieu de déportation jusqu’en 1957. La dégradation inéluctable de cet ancien village de lépreux m’a touché, et j’ai souhaité comprendre comment les autorités Crétoises avaient pu réduire à l’isolement les personnes atteintes de cette terrible maladie qu’est la lèpre. Deux faces plus sombres que celles de la Grèce des vacances, du soleil, des fêtes estivales, de la mer turquoise plus souvent célébrées.

Ce que je propose ici est certes moins gai, moins « glamour », mais ô combien plus vrai, plus authentique. Et encore très présent surtout pour ce qui est de la crise. Puissent ces photos n’être à jamais que la trace d’UNE Grèce à un moment donné, et non LA Grèce pour toujours.


Accès libre.