Edition 2022 > Les Chamanismes

Festival Altérités

Comme tous les ans, le Cinéma LUX est partenaire de la Fabrique de Patrimoine dans le cadre du Festival Altérités. Deux soirées :

Jeudi 17 Mars | 20h00 | Cinéma LUX

« Le PANSORI – Art vivant du patrimoine coréen »

Toute personne ayant assisté à une (rare) représentation de pansori n’oublie pas son sobre et on moins surprenant dispositif scénique : un artiste (gwandae) vêtu traditionnellement, arpentant une large natte qui lui sert de plateau, racontant une histoire ou la chantant d’une voix gutturale, mimant les expressions de ses personnages et un unique joueur de tambour (gosu), l’accompagnant, lui donnant le rythme et l’encourageant, par intervalles, de ses exclamations vocales. Art vocal singulier dont la forme n’a pas d’équivalant hors de la Corée, le pansori naît au tournant du 17ème et 18ème siècle, dans les couches populaires de la société et dans la proximité des chamanes des provinces du Sud-Ouest. La Corée moderne, avec son urbanisme en expansion et les traces évidentes d’un goût pour les technologies avancées n’a pas pour autant éradiqué certaines traditions ancestrales et les formes d’art qui en découlent. Nombre de pratiques (dont certaines issues du chamanisme) demeurent vivaces en Corée du Sud. Le pansori est une des traces culturelles de ces expressions chamaniques de la province de Jeolla, au Sud-Ouest de la péninsule, qui fut le berceau de ce récit chanté et parlé. Pour illustrer ce propos, un film, qui nous plonge dans l’expression de cet art ancestral et de sa place dans la société coréenne.

Souvenir (Chun Nyun Hack »)
de Im Kwon Taek (VOSTF), 2007-1H46.

Un maître du chant traditionnel coréen enseigne son art à sa fille Song-hwa et le tambour à son beau-fils Dong-ho. Le père est un professeur sévère, toujours en quête de perfection pour ses jeunes élèves. Ne supportant plus ses exigences, Dong-ho s’enfuit et abandonne à la fois la musique et sa demi-soeur qu’il aime en secret...

A l’issue de la projection, Jean Claude Lemenuel, ethnomusicologue et directeur du FAR qui a travaillé de longues années sur ce sujet évoquera cet art musical subtil et complexe, son histoire, son répertoire et ses racines empruntes de chamanisme.
Attention : les droits du film n’étant finalement pas disponibles nous ne pourrons malheureusement pas diffuser Souvenir comme prévu. La conférence sera donc en entrée libre.

Samedi 19 mars | 20h00 | Cinéma LUX

L’Etreinte du serpent
de Ciro Guerra, Colombien (VOSTF), 2014-2H05.

L’Etreinte du serpent explore la relation initiatique entre deux occidentaux, ethnologue et botaniste, et un indien d’Amazonie, chamane solitaire. Au cours d’un voyage en pirogue, à la recherche d’une plante psychotrope, chacun s’enfonce dans sa jungle personnelle et les occidentaux, comme les amazoniens, mesurent la distance qui les sépare. « Lors du festival de Cannes, ce film fit vive impression, non seulement par la solidité de son propos historique, mais aussi par l’ampleur de son ambition formelle » Le Monde.

Projection suivie d’une rencontre avec Laurent Fontaine, anthropologue en Amazonie colombienne.

Infos pratiques

jeudi 17 mars 2022
20h00
Cinéma LUX

 Ciné-Conférence
 Altérités Ciné Ethno

samedi 19 mars 2022
20h00
Cinéma LUX

 Altérités Ciné Ethno
 Ciné-Débat

Tarif unique : 3€.

Réservations en ligne :
Soirée du jeudi 17 > Entrée libre
Soirée du samedi 19 > cliquez là


LIEN UTILE

TELECHARGEMENT