Journée spéciale des Césars

Belle époque / Misérables / Parasite

La 45e cérémonie des César du cinéma, organisée par l’Académie des arts et techniques du cinéma, se déroulera à la salle Pleyel à Paris le 28 février 2020 et récompensera les films français sortis en 2019.. Au cours des journées des 3 et 4 mars, nous vous proposons de voir ou revoir quelques films parmi les « nommés » et
sans doute les « césarisés ».

16H30 : LA BELLE ÉPOQUE
DE NICOLAS BEDOS, FRANÇAIS, 2019-1H55.
AVEC GUILLAUME CANET, DANIEL AUTEUIL, DORIA TILLIER, FANNY ARDANT.

Victor, sexagénaire désabusé, voit sa vie bouleversée le jour où Antoine, un brillant entrepreneur, lui propose une attraction d’un genre nouveau : mélangeant artifices théâtraux et reconstitution historique, cette entreprise propose à ses clients de replonger dans l’époque de leur choix. Victor choisit alors de revivre la semaine la plus marquante de sa vie : celle où, 40 ans plus tôt, il rencontra le grand amour...
Sélection officielle Hors-compétition Festival de Cannes 2019

« Avec ses dialogues mordants et sa mise en scène virevoltante, Nicolas Bedos orchestre une chronique joyeusement nostalgique sur les affres de l’amour face au temps qui passe. » (Le JDD)

18H45 : LES MISÉRABLES
DE LADJ LY, FRANÇAIS, 2019-1H42.
AVEC DAMIEN BONNARD, ALEXIS MANENTI, DJEBRIL DIDIER ZONGA.

Stéphane, tout juste arrivé de Cherbourg, intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, dans le 93. Il va faire la rencontre de ses nouveaux coéquipiers, Chris et Gwada, deux « Bacqueux » d’expérience. Il découvre rapidement les tensions
entre les différents groupes du quartier. Alors qu’ils se trouvent débordés lors d’une interpellation, un drone filme leurs moindres faits et gestes... Un film immersif magistral d’une grande force qui nous tient en haleine d’un bout à l’autre en mettant dos à dos une police dépassée et pétrie de contradiction, et une cité fracturée et en manque de repères.
Prix du Jury et Prix de la Citoyenneté Festival de Cannes 2019

« On est saisi, happé par cette histoire de bavure policière [...] Avec ce film extrêmement vivant, Ladj Ly se réclame de La Haine de Mathieu Kassovitz mais évoque aussi le grand Spike Lee des débuts, sa verve, son humanité et une énergie qui n’est pas, loin s’en faut, de celle du désespoir. » (Télérama)

21H00 : PARASITE
DE BONG JOON-HO, SUD-CORÉEN (VOSTF),
2019-2H12. AVEC SONG KANG-HO, SUNKYUN LEE, SO-DAM PARK.

Toute la famille de Ki-taek est au chômage. Elle s’intéresse particulièrement au train de vie de la richissime famille Park. Mais un incident se produit et les 2 familles se retrouvent mêlées, sans le savoir, à une bien étrange histoire…
Palme d’Or Festival de Cannes 2019

« Bong Joon-ho réinvente le classique « film de maison », avec ses relations vénéneuses entre servants et employeurs, et fabrique un thriller au rythme fou, sans rien perdre de son regard attentif sur la société coréenne. Un coup de génie. » (aVoir-aLire.com)

Infos pratiques

mardi 3 mars 2020
16h30
Cinéma LUX

 Séance unique

Tarifs habituels du cinéma film/film.

LIEN UTILE

TELECHARGEMENT