L’Audition (Forman)

Milos Forman

TCHÉCOSLOVAQUE (VOSTF), 1963-1H17.

Avec Vaclav Blumenfeld, Vladimir Pucholt, Vera Kresadlova...

Résumé

Ce film réunit les deux moyens-métrages Ah, s’il n’y avait pas ces guinguettes et L’Audition. Tous deux centrés autour de l’univers musical, ces films frappent d’abord par leur dualité – musique classique/musique pop, campagne/ville, hommes/femmes, etc. – mais de nombreuses similitudes les rapprochent : la façon de filmer de Forman (caméra à l’épaule) et son montage saccadé qui tranchent avec le reste de la production tchèque, ou son choix de n’engager que des acteurs non-professionnels, bouleversants de naturel, que le cinéaste emploiera par la suite, tel le chef d’orchestre Jan Vostrčil. Ce faisant, Milos Forman s’amuse à abolir la frontière entre documentaire et fiction, annonciateur de son oeuvre à venir. Il livre au passage un beau portrait d’une jeunesse qui cherche à se libérer des carcans dictés par les générations précédentes. En filmant sans complaisance, Forman donne corps aux aspirations de ces jeunes chanteuses, physiquement métamorphosées au contact avec le micro, prêtes à conquérir leur liberté.

Bande-annonce





LIEN UTILE

TELECHARGEMENT

BOUTIQUE

VIDEOCLUB