Marie Heurtin

Jean-Pierre Améris

français, 2014-1h38.

Avec Isabelle Carré, Brigitte Catillon, Laure Duthilleul...

Résumé

Suivant le souhait du réalisateur et du distributeur, TOUTES les séances du film sont proposées avec sous-titres pour personnes sourdes et malentendantes.

Cette histoire est inspirée de faits réels qui se sont déroulés en France à la fin du 19ème siècle. Née sourde et aveugle en 1885, âgée de 14 ans, Marie Heurtin est incapable de communiquer. Son père, modeste artisan, ne peut se résoudre, comme le lui conseille un médecin qui la juge « débile », à la faire interner dans un asile. En désespoir de cause, il se rend à l’institut de Larnay, près de Poitiers, où des religieuses prennent en charge des jeunes filles sourdes. Malgré le scepticisme de la Mère supérieure, une jeune religieuse, Sœur Marguerite, se fait fort de s’occuper du « petit animal sauvage » qu’est Marie et de tout faire pour la sortir de sa nuit...

Inspirée de faits réels, cette histoire pleine d’espoir et de générosité, est portée par une jeune actrice sourde puissante et touchante et Isabelle Carré est au sommet de son art.

Ce film vous est présenté avec la complicité de RCF Calvados-Manche, la librairie Publica et l’association Quand les sourds rêvent.

Afin de rendre ce film accessible à tous, Jean-Pierre Améris, Escazal Productions et Diaphana Distribution ont décidé de montrer MARIE HEURTIN dans une version sous-titrée pour les personnes sourdes dans toutes les salles et à toutes les séances lors de sa sortie en salle le 12 novembre. C’est la première fois en France qu’une telle initiative est prise pour la diffusion d’un long métrage. Le film sera également disponible en audio-description pour les aveugles dans toutes les salles équipées. « Il n’était pas pensable qu’un film qui a pour héroïne une jeune fille sourde et aveugle, interprétée par une actrice sourde, ne puisse pas être vu par le plus grand nombre de personnes sourdes et aveugles, souligne Jean-Pierre Améris. Cet acte aura également du sens pour tous les spectateurs ».
On estime à plus de 4 millions le nombre de personnes sourdes en France et 1 million d’aveugles, confrontés à une très grande difficulté d’accès au cinéma français en salle. Alors qu’aller au cinéma est un désir et un plaisir partagé par tous. En réunissant dans les mêmes salles et lors des mêmes projections les personnes entendantes, les personnes sourdes, et les personnes aveugles, MARIE HEURTIN entend contribuer à sa manière à changer le regard sur deux communautés humaines d’une grande richesse.

Bande-annonce



LIEN UTILE

TELECHARGEMENT

BOUTIQUE

VIDEOCLUB