DU 6 JUIN AU 3 JUILLET

Trois visages

Jafar Panahi

IRANIEN (VOSTF), 2018-1H50. DOCUMENTAIRE.

Avec Jafar Panahi, Behnaz Jafari...

Séances

Résumé

Après avoir reçu la troublante vidéo d’une jeune fille implorant son aide pour échapper à sa famille conservatrice, une célèbre actrice iranienne demande à son ami, le réalisateur Jafar Panahi, de l’aider à comprendre s’il s’agit d’une manipulation. Ils partent alors pour le village de la jeune fille, dans les montagnes reculées du Nord-Ouest où les traditions ancestrales continuent de dicter la vie locale.

Condamné par la justice de son pays, Panahi ne peut ni tourner en Iran, ni quitter le territoire iranien et est susceptible d’être incarcéré à tout moment. C’est ainsi qu’il avait réalisé clandestinement Taxi Téhéran. « Les pressions vont se poursuivre, mais le cinéma indépendant tentera de préserver son indépendance par des voies nouvelles et créatives », assure Panahi, en ajoutant : « Pour la première fois dans l’histoire du cinéma iranien, deux films de deux cinéastes iraniens sont en compétition à Cannes. C’est le signe que le cinéma iranien est vivant et dynamique ». Everybody knows, film de son compatriote Asghar Farhadi, sera également à l’affiche au LUX ce mois-ci.

Sélection Compétition Officielle Festival de Cannes 2018

Bande-annonce


RESERVATION




LIEN UTILE

TELECHARGEMENT

BOUTIQUE

VIDEOCLUB