Du 10 novembre au 7 décembre

Variations autour du CHU

Travaux d’Arnaud Daval

Le mot « variation » désigne les mille et unes possibilités artistiques offertes par « l’immeuble CHU » et qui alimentent le travail actuel d’A.DAVAL. Des supports d’expression variés sont explorés, permettant ainsi de multiplier les regards portés sur la construction.

Le premier tableau de la série est une peinture figurative du monument, simple représentation picturale de l’édifice… Il s’en suit une multitude de « variations » qui oscillent entre abstraction et figuration sans devenir totalement abstraites. Les dimensions du support vont permettre au spectateur de se mesurer physiquement à la représentation le renvoyant implacablement à la réalité concrète du monument bas-normand… visible de tous… de partout… gigantesque.

« Je travaille toujours par série, sur des thèmes souvent liés à des souvenirs d’enfance, explique ce natif de Rennes. J’ai dû passer devant ce gros bâtiment, en voiture avec mes parents, quand j’étais plus jeune. C’est seulement quand je suis arrivé ici, il y a quelques années, que j’ai compris que c’était un hôpital. Ce bâtiment, au-delà de ce qu’on peut penser de son architecture, est un monument, un point de repère qui parle à l’ensemble des Caennais. »


Voir en ligne : Site d’Arnaud Daval


Accès libre.