DU 25 SEPTEMBRE AU 15 OCTOBRE

Ceux qui travaillent

Antoine Russbach

SUISSE, BEKGE, FRANÇAIS, 2019-1H42.

Avec Olivier Gourmet, Adèle Bochatay, Delphine Bibet...

Ciné-Rencontre > Antoine RUSSBACH
SAMEDI 5 OCTOBRE | 18H00 | CINEMA LUX
Remerciements au distributeur Condor Films.

Séances

  • mer 25
  • 11h30
  • 15h20
  • 19h50
  • jeu 26
  • 16h
  • 19h50
  • ven 27
  • 11h40
  • 17h20
  • 21h
  • sam 28
  • 16h
  • 19h50
  • dim 29
  • 12h
  • 17h15
  • 19h15
  • lun 30
  • 13h45
  • 21h15
  • mar 1
  • 17h
  • 19h


  • mer 2
  • 18h45
  • 21h15
  • jeu 3
  • 13h45
  • 19h30
  • ven 4
  • 11h45
  • 13h45
  • 19h30
  • sam 5
  • 13h45
  • 18h
  • dim 6
  • 14h30
  • 19h20
  • lun 7
  • 15h45
  • 17h45
  • mar 8
  • 13h45
  • 19h


  • mer 9
  • 11h30
  • 21h10
  • jeu 10
  • 19h
  • ven 11
  • 11h30
  • 21h50
  • sam 12
  • 19h45
  • dim 13
  • 17h45
  • lun 14
  • 15h30
  • mar 15
  • 15h45
  • 19h45


Résumé

Cadre supérieur dans une grande compagnie de fret maritime, Frank consacre sa vie au travail. Alors qu’il doit faire face à une situation de crise à bord d’un cargo, Frank, prend - seul et dans l’urgence - une décision qui lui coûte son poste. Profondément ébranlé, trahi par un système auquel il a tout donné, le voilà contraint de remettre toute sa vie en question.

« Olivier Gourmet porte le personnage avec une intensité qui ne laisse rien passer : créature d’un système qu’il contribue à nourrir, il est le seul à regarder les choses en face, peu fier de ce qu’il a fait, mais persuadé qu’il n’y avait pas d’autre choix possible. Ce faisant il renvoie la question à ceux qui regardent le film : qui sommes nous pour juger, qui peut condamner… car ce type-là est un humain, avec sa part d’ombre et sa part de lumière et ses tourments résonnent en nous. Où finit la responsabilité de la société qu’on a tous contribué à créer, où commence la nôtre ? Suffit-il de jouer dans les marges pour être exempt de cette co-responsabilité ? Que sommes-nous prêts à accepter pour ne rien perdre de notre confort ? C’est un film dont l’intensité tient autant dans les mots que dans les silences, les gestes, les regards, les frémissements du visage. Et Gourmet excelle à porter à fleur de corps les frémissements inquiets de l’âme… » (Cinémas Utopia)

Bande-annonce




RESERVATION




LIEN UTILE

TELECHARGEMENT

BOUTIQUE

VIDEOCLUB