Festival Altérités #2

Rites de passages (A l’adolescence)

Pour sa deuxième édition, le Festival Altérités, organisé par la Fabrique de patrimoines en Normandie, propose une immersion au coeur de rites de passages aussi divers que les journées d’intégration dans les universités portugaises ou à l’école d’ingénieurs des arts et métiers, la formation professionnelle, le voyage migratoire, l’intégration d’une communauté sportive ou militaire, la circoncision ou, plus complexe à appréhender, l’excision.
La programmation est proposée l’après-midi à la Bibliothèque Alexis de Tocqueville et le soir au LUX. Ci-dessous, le programme au Cinéma LUX


Jeudi 5 avril| à partir de 19h00

18h00 | Aperonews de la Radio 666 en direct du hall. « C’est l’heure de l’apéro, c’est l’heure des news, c’est l’heure des Aperonews. Et c’est super délire, super radio,yes, yes ,yo, yo ».

19h00 | Garçon boucher
DE FLORIAN GEYER, FRANÇAIS, 2013-0H49.

Miguel, 17 ans, tombe dans la boucherie après un échec scolaire. Fils d’immigré portugais, petit, la dégaine des quartiers, il est à l’opposé de l’image que cherchent à perpétuer les bouchers. Au programme de son apprentissage, à l’école et en boutique, une "rééducation" quasi militaire : port de l’uniforme, polissage du langage, maîtrise de l’anatomie et des techniques de découpe. Miguel devra surmonter différentes épreuves pour être admis dans les ordres de la corporation. Échec ou réussite, sa métamorphose est en marche.

Projection suivie d’une rencontre avec le réalisateur Florian GEYER et Laurent PELLE, délégué général du Comité du film ethnographique.

Pendant la pause possibilité de restauration légère en cafétéria.

21h15 | Tu seras Sumo
DE JILL COULON, FRANÇAIS, 2013-1H23.

Takuya a 18 ans, les cheveux ébouriffés et un physique de sportif. Poussé par son père et des sponsors, il quitte sa ville natale pour Tokyo où il intégrera une prestigieuse école de formation de sumos, l’écurie Oshima. Il va désormais tout partager avec les dix autres lutteurs de l’écurie : la vie en communauté, les entraînements, l’école, les sorties en ville et les compétitions. Dans son journal, il raconte ses rêves de réussite et les désillusions d’un adolescent qui découvre peu à peu la réalité du monde traditionnel des sumos.

Projection suivie d’une rencontre avec Jean-Michel BUTEL, Ethnologue, japonisant, maître de conférences à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales.


Vendredi 6 avril | à partir de 19h00

19h00 | Un été avec Anton
DE JASNA KRAJINOVIC, BELGIQUE, 2012-1H01.

Anton Belakov a 12 ans. Comme pour n’importe quel garçon de son âge, l’été devrait être le temps des expériences, des découvertes, de la joie. Mais à l’instar de 60 % des enfants russes, Anton a plutôt décidé de le passer à l’école Kaskad, un centre d’entraînement militaire comme il en pullule en Russie depuis l’arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine. Préparations physiques, prières, conversations de chambrées, cours de maniement d’armes ou de propagande anti-tchétchène, la cinéaste Jasna Krajinovic observe sans faux-semblant le conditionnement d’une jeunesse formée à la guerre.

Projection suivie d’une rencontre avec David DESRAME, cinéaste.

Pendant la pause possibilité de restauration légère en cafétéria (cuisine russe).

20h30 | Emission Rhizomes de l’Institut nomade en live, avec Alexandre LE PETIT, Flora PILET, Stéphanie BRAULT, Yohan ALLEX & Luc BROU, sur le thème des rites de passage.

21h00 | DMB 91 & Les Marines

DMB 91
DE ALEXEI KHANUTIN, RUSSE (VOSTF – 35 MM), 1990-1H18.
Ce film est le fruit de deux années d’immersion totale d’une équipe de cinéma soviétique dans un camp militaire en Sibérie, un camp de formation pour équipage de char, offrant au spectateur une plongée au cœur de l’Armée soviétique au quotidien. L’objectif suit un jeune soldat franchissant les étapes du service militaire en URSS pendant la perestroïka. Ce film est l’un des plus importants du « cinéma-vérité » soviétique de cette période. Les autorités militaires soviétiques l’interdisent dès sa sortie.

Les Marines
DE FRANÇOIS REICHENBACH, FRANÇAIS (VOSTF), 1957-20’.
A Paris Island, île-caserne américaine, l’arrivée des volontaires prêts à s’engager dans la marine américaine. Adolescents ou jeunes adultes, tous ont fait ce choix pour différentes raisons et pour certains sur un coup de tête. Parviendront-ils pour autant à supporter la discipline de fer et les exercices rigoureux auxquels ils sont soumis trois mois durant. Car c’est seulement à l’issue de cette période qu’ils deviendront de véritables "Marines".


Samedi 7 avril | à partir de 19h00

19h00 | Les Initiés
DE JOHN TRENGOVE, SUD AFRICAIN, FRANÇAIS, ALLEMAND (VOSTF), 2017-1H28.

Afrique du sud, montagnes du Cap Oriental. Comme tous les ans, Xolani, ouvrier solitaire, participe avec d’autres hommes de sa communauté aux cérémonies rituelles d’initiation d’une dizaine d’adolescents. L’un d’eux, venu de Johannesburg, découvre un secret précieusement gardé… Toute l’existence de Xolani menace alors de basculer.

Projection suivie d’une rencontre avec l’ethnographe, cinéaste et photographe Rina SHERMAN.

Pendant la pause possibilité de restauration légère en cafétéria.
Mamzelle crevette réalise la sérigraphie du visuel (son œuvre) en live. Apportez vos tee-shirts et tous textiles susceptibles d’être sérigraphiés ! (Prix libre)

21h10 | Finding Phong
DE SWANN DUBUS MALLET, THAO TRAN PHUONG, VIETNAMIEN (VOSTF), 2017-1H33.

Phong, benjamine d’une famille de six enfants, a grandi dans une petite ville au centre du Vietnam. Depuis son plus jeune âge, elle s’est toujours considérée comme une fille prise au piège dans un corps de garçon. Lorsqu’à vingt ans elle rejoint Hanoi pour entrer à l’université, elle découvre qu’elle n’est pas l’unique personne à vivre cela. Caméra au poing, Phong décide alors de vivre en accord avec elle-même et amorce une métamorphose qui l’amène à affronter les peurs de sa famille, à éprouver la valeur de ses amis, puis à découvrir, telle une adolescente, les jeux de séduction et la sexualité… Le film accompagne Phong au plus près jusqu’à son ultime décision : doit-elle subir une opération chirurgicale de réattribution sexuelle ?

Film analysé par Youri DESCHAMPS, rédacteur en chef de la revue Eclipses.

Infos pratiques

jeudi 5 avril 2018
19h00
Cinéma LUX

 Ciné-Débat
 Cycle & Rétrospective

vendredi 6 avril 2018
19h00
Cinéma LUX

 Ciné-Débat
 Cycle & Rétrospective

samedi 7 avril 2018
19h00
Cinéma LUX

 Ciné-Débat
 Cycle & Rétrospective

Tarifs et billetterie : 3 € par film/programme ou 4,50 € par soirée.

Retrouvez les détails de la programmation dans la brochure du festival ou sur www.festivalalterites.com


LIEN UTILE
Le site du Festival
TELECHARGEMENT