Fiore

Claudio Giovannesi

Italien (VOSTF), 2017-1h49.

Avec Daphne Scoccia, Josciua Algeri, Valerio Mastandrea...

Résumé

Daphné est une adolescente de 17 ans, frêle, jolie, paumée, qui survit dans le métro de Rome en braquant les usagers pour leur voler leur téléphone. Arrêtée, condamnée, elle atterrit dans une prison mixte pour mineurs. Elle y rencontre Josh, rebelle, romantique, à fleur de peau – comme elle. Au sein d’un univers répressif où tout contact entre filles et garçons est interdit, au rythme des conversations échangées d’une cellule à l’autre et des messages clandestins, Daphné et Josh tombent amoureux.

« Au cinéma, le seul âge qui compte vraiment, c’est l’adolescence. Là où tout se joue et, parfois, où tout peut se perdre. Giovannesi, découvert avec Ali a les yeux bleus, prend le temps nécessaire pour explorer pudiquement les mécanismes secrets et imprévisibles de cette époque de la vie sans cesse traversée par une folle envie de se jeter dans le vide, pour le plaisir de la sensation, mais aussi pour se prouver qu’on est immortels (…) Le film déroule sa chronique mélancolique sur le fond neutre à pleurer de cet univers carcéral, sans jamais en rajouter. Pas de gardiennes ou de codétenues sadiques, pas de maltraitance, pas l’ombre d’une hystérie mais un bloc d’indifférence, solide et froid, où se débattre de désespoir ne sert à rien. Reste alors, pour ces enfants perdus, une terrible alternative : rentrer dans le rang, être sage avant même d’avoir vraiment goûter à la vie, ou alors basculer dans l’interdit, ne serait-ce que pour quelques jours, quelques minutes de liberté. Ont-ils vraiment le choix ? » (Télérama)

Bande-annonce



LIEN UTILE

TELECHARGEMENT

BOUTIQUE

VIDEOCLUB