DU 8 MAI AU 21 MAI

Fugue

Agnieszka Smoczynska

POLONAIS, TCHÈQUE, SUÉDOIS (VOSTF), 2019-1H40.

Avec Gabriela Muskala, Lukasz Simlat, Malgorzata Buczkowska...

Séances

  • mer 15
  • 16h50
  • jeu 16
  • 13h45
  • ven 17
  • 19h
  • sam 18
  • 17h45
  • dim 19
  • lun 20
  • mar 21
  • 21h50


Résumé

Alicja a perdu la mémoire et ignore comment elle en est arrivée là. En deux années, elle parvient à se reconstruire et ne souhaite plus se remémorer le passé. Quand sa famille la retrouve enfin, elle est contrainte d’endosser les rôles de mère, de femme et de fille auprès de parfaits inconnus. Comment réapprendre à aimer ceux que l’on a oubliés.

« Fugue s’ouvre avec un postulat original et grinçant. La femme qui a perdu la mémoire n’a aucune envie de la recouvrer. Ce qui déplace l’enjeu du film, car il ne s’agit plus tant de savoir qui est cette femme (le mystère sera vite résolu) que pourquoi elle n’a aucune envie, tout amnésique qu’elle est, de rentrer chez elle. A mesure qu’elle se réapproprie sa maison, une première réponse s’offre à l’esprit des spectateurs, féministe et drôlement bien vue : qu’après deux ans passés à survivre seule dans les rues de Varsovie, elle n’a aucune envie de redevenir une mère de famille bourgeoise dans cette élégante et chiante maison à l’orée d’un bois. Ses proches ne l’accueillent d’ailleurs pas avec un excès d’attentions, ce qui attise plus avant l’intérêt, comme le fait aussi la mise en scène diffusant une tension contenue dans ses vues glacées d’architecture moderne et de campagne déserte. Muskala excelle à exprimer une agressivité rebelle somme toute compréhensible, puis à y imprimer un lent réchauffement. » (Libération)

Semaine Internationale de la Critique – Festival de Cannes 2018

Bande-annonce


RESERVATION




LIEN UTILE

TELECHARGEMENT

BOUTIQUE

VIDEOCLUB