J’veux du soleil

François Ruffin, Gilles Perret

FRANÇAIS, 2019-1H20. DOCUMENTAIRE.

Résumé

Gilles Perret et Francois Ruffin s’embarquent pour un road movie dans la France d’aujourd’hui à la rencontre de ces gens d’ordinaire résignés qui se sont soulevés pour prendre leur part de bonheur.

« D’emblée, le film adopte un ton sobre, d’une justesse remarquable, avançant à tâtons, ne matraquant pas son propos, n’assénant pas de certitudes. Il balaie d’un revers les clivages stériles dans lesquels les médias officiels cherchent à enliser le débat. Le film déconstruit de façon imparable le discours dominant qui paraît subitement tellement plus violent qu’un jet de pavé ! (...) Avec eux, on rend visite à cette France défigurée par les zones commerciales, ses habitants qui non seulement se lèvent tôt, mais se font humilier par l’hypocrisie arrogante d’un pouvoir qui leur vomit qu’ils n’ont qu’à traverser la rue pour trouver un boulot. On part en quelque sorte à la rencontre de nous-même. Et c’est absolument réjouissant ! Les ronds-points deviennent des lieux d’échange, de dignité retrouvée, des espaces publics qu’on se réapproprie. C’est comme une traînée de poudre jaune au fond des cœurs, comme une lueur d’espoir. Désormais c’est l’humain avant tout, l’humain la vraie richesse. C’est la fraternité retrouvée... » (Cinémas Utopia)

Bande-annonce



LIEN UTILE

TELECHARGEMENT

BOUTIQUE

VIDEOCLUB