A PARTIR DU 20 FÉVRIER

La Chute de l’Empire américain

Denys Arcand

QUÉBÉCOIS, 2018-2H09.

Avec Alexandre Landry, Maripier Morin, Rémy Girard...

Séances

  • mer 20
  • 16h20
  • 18h50
  • jeu 21
  • 16h45
  • 21h40
  • ven 22
  • 11h20
  • 19h15
  • sam 23
  • 14h
  • 21h30
  • dim 24
  • 11h40
  • 17h45
  • lun 25
  • 16h15
  • 19h40
  • mar 26
  • 15h30
  • 21h50


  • mer 27
  • 11h20
  • 21h15
  • jeu 28
  • 11h30
  • 13h45
  • ven 1
  • 21h30
  • sam 2
  • 13h45
  • 21h45
  • dim 3
  • 11h10
  • 19h30
  • lun 4
  • 15h30
  • mar 5
  • 14h15
  • 21h


  • mer 6
  • 17h15
  • jeu 7
  • 16h30
  • ven 8
  • 13h45
  • 21h30
  • sam 9
  • 21h30
  • dim 10
  • 21h30
  • lun 11
  • 16h50
  • mar 12
  • 17h20


Résumé

À 36 ans, malgré un doctorat en philosophie, Pierre-Paul Daoust est chauffeur pour une compagnie de livraison. Un jour, il est témoin d’un hold-up qui tourne mal, faisant deux morts parmi les gangsters. Il se retrouve seul avec deux énormes sacs de sport bourrés de billets. Des millions de dollars. Le pouvoir irrésistible de l’argent va bousculer ses valeurs altruistes et mettre sur sa route une escort girl envoûtante, un ex-taulard perspicace et un avocat d’affaires roublard.

Après Le déclin de l’Empire Américain et les Invasions Barbares, La Chute de l’Empire Américain clôt ainsi la trilogie du réalisateur Denys Arcand.

« Le nouveau film de Denys Arcand ravira ses fans et les réconciliera avec l’esprit des Invasions barbares et du Déclin de l’empire américain. Fort d’un titre en lien avec cette époque phare, La Chute de l’empire américain ramène le vétéran cinéaste en pleine forme, dans un créneau qu’il affectionne, celui de la satire sociale. En somme, un Arcand solide qui démontre que le réalisateur n’a rien perdu de son mordant. » (Le Soleil)

Bande-annonce


RESERVATION




LIEN UTILE

TELECHARGEMENT

BOUTIQUE

VIDEOCLUB