Passages de Témoins #5

Festival du Livre de Caen

Deux séances et des ateliers proposés dans le cadre du Festival Passage de Témoins (du 15 au 18 mai 2014).

VENDREDI 16 MAI | 18H30 | CINÉMA LUX
Ciné-Rencontre > Mille jours à Saigon
En partenariat avec la Maison de l’Image.

MILLE JOURS À SAIGON
DOCUMENTAIRE DE MARIE-CHRISTINE COURTÈS, FRANÇAIS, 2012-0H53.

En 1961, Marcelino Truong a 4 ans lorsqu’il découvre Saigon. Son père, diplomate vietnamien marié à une Française, vient d’être nommé à la tête de l’agence de presse sud-vietnamienne. Issu d’une famille catholique, anticommuniste, c’est un proche du président Diêm qui dirige avec poigne la jeune république du Vietnam (le Sud-Vietnam), alliée aux Etats-Unis dans sa lutte contre la guérilla « rouge ». Cinquante ans plus tard, Marcelino Truong, devenu un illustrateur réputé, entreprend le récit de ses souvenirs d’enfance dans un roman graphique (Une si jolie petite guerre, Denoël Graphic).
En suivant son travail entre la France et le Vietnam, Mille jours à Saigon nous immerge dans cette période peu connue des débuts de la guerre du Vietnam, tout en suivant le cheminement intérieur d’un artiste qui cherche à comprendre l’histoire de sa famille.
Le film a reçu le soutien de la Région Basse-Normandie à la production de documentaire de création en 2011.
Rencontre avec la réalisatrice Marie-Christine Courtes à l’issue de la projection.
PAF : 4 €

SAMEDI 17 MAI | 21H30 | CINÉMA LUX
Hommage > Resnais/Duras

HIROSHIMA MON AMOUR Version restaurée
DE ALAIN RESNAIS D’APRES MARGUERITE DURAS, FRANÇAIS, 1959-1H32. AVEC EMMANUELLE RIVA, EIJI OKADA, BERNARD FRESSON.

Une actrice se rend à Hiroshima pour tourner un film sur la paix. Elle y rencontre un Japonais qui devient son amant, mais aussi son confident. Il lui parle de sa vie et lui répète « Tu n’as rien vu à Hiroshima ». Elle lui parle de son adolescence à Nevers pendant la seconde guerre mondiale, de son amour pour un soldat allemand et de l’humiliation qu’elle a subie à la Libération.
Premier long métrage d’Alain Resnais, Hiroshima mon amour marque le début de sa collaboration avec des scénaristes issus du monde littéraire. Marguerite Duras a écrit le récit qui débute par des souvenirs d’une page tragique de l’histoire de l’humanité, suivis de ceux d’un drame personnel ancien qui ressurgit de la mémoire. Resnais réussit le pari de transformer une traditionnelle histoire d’amour en une réflexion sans concessions sur les traumatismes de la guerre tout en révolutionnant le langage du 7e art.
Tarifs habituels du cinéma.

DIMANCHE 18 MAI | 14H, 15H, 16H | CHATEAU DE CAEN
Ateliers d’Education à l’Image avec Aurore Bosquet

Une illustration peut en cacher une autre
Amusez-vous à jouer avec les couleurs et la perception. DU rouge, du bleu, des filtres magiques et votre illustration racontera deux histoires !
A partir de 6 ans. Durée : 1h. Inscriptions indispensables au 02 31 30 45 55, à l’accueil de l’hôtel de ville, ou sur place le jour-même dans la limite des places disponibles.

Infos pratiques

vendredi 16 mai 2014
18h30
Cinéma LUX

 Ciné-Rencontre

samedi 17 mai 2014
21h30
Cinéma LUX

 Salon du Livre de Caen

dimanche 18 mai 2014
14h00
Enceinte du Château de Caen

 Jeune Public


LIEN UTILE
Le site du Festival
TELECHARGEMENT