Snowpiercer, Le Transperceneige

Bong Joon Ho

coréen (VOSTF), 2013-2h05. Interdit aux moins de 12 ans.

Avec Chris Evans, Song Kang-Ho, Ed Harris...

Résumé

2031. Une nouvelle ère glaciaire. Les derniers survivants ont pris place à bord du Snowpiercer, un train gigantesque condamné à tourner autour de la Terre sans jamais s’arrêter. Dans ce microcosme futuriste de métal fendant la glace, s’est recréée une hiérarchie des classes contre laquelle une poignée d’hommes entraînés par l’un d’eux tente de lutter. Car l’être humain ne changera jamais…

Memories of Murders, The Host, Mother : Bong Joon Ho ne nous a jamais déçu. Snowpiercer, le Transperceneige confirme qu’il est un très grand réalisateur – l’un des meilleurs aujourd’hui – et aussi un cinéaste visionnaire capable de surprendre, de bouleverser et d’inquiéter avec un film de sciencefiction, genre cinématographique tellement galvaudé aujourd’hui avec trop de blockbusters sans âme ni imagination. Snowpiercer, le Transperceneige, c’est tout le contraire : un film débordant d’idées, d’intelligence, de talent, un film de pure mise en scène qui permet à Bong Joon Ho de renouveler son style – science-fiction post apocalyptique et bande dessinée obligent – tout en conservant la maestria de son style, un génie pour les morceaux de bravoure qui vous remuent les tripes sans céder à la pyrotechnie facile, et un humanisme pessimiste et sans illusions, très critique envers les dirigeants, même s’il choisit de clore ce film très sombre et très violent – dans certaines de ses images mais surtout dans son propos – sur une note d’espoir. (Olivier Père, Directeur général délégué d’ARTE France)

Bande-annonce



LIEN UTILE

TELECHARGEMENT

BOUTIQUE

VIDEOCLUB
Film à la location en DVD